Organisme Formateur agréé par Emploi-Québec - Agrément # 0057911

Le blogue de Solutions & Co.

Le blogue de Solutions & Co.

Trucs & Astuces #376 - Courtoisie et respect en milieu de travail

Les bonnes manières sont-elles importantes au travail? Devrait-on vraiment s'attendre à ce que chacun soit poli tout le temps, ou les règles sont-elles flexibles pour des questions d'efficience et de productivité? Les réponses sont : oui, oui et non!

La plupart des gens n'ont pas l'intention d'être impoli ou peu courtois. La volonté d'être efficient et productif nous fait parfois oublier de prendre en considération l'impact de nos comportements sur nos collègues. Courtoisie et respect envers les autres devrait être un comportement de base en milieu de travail, indépendemment du poste, du titre, du stress ou des circonstances.

La courtoisie au travail ce n'est pas juste être sympathique, c'est aussi l'effet que vous avez sur le monde autour de vous. Ignorer ou être indifférent vis-à-vis de votre comportement finira par créer un environnement toxique et hostile dans lequel personne n'est heureux. Il n'y a aucune excuse à l'impolitesse au travail. Selon Ralph Waldo Emerson : "La vie est courte, mais elle nous laisse toujours du temps pour la courtoisie." . Prenez le temps. Soyez conscient de cela. Les résultats : une issue agréable pour tout le monde.

Trucs & Astuces #375 - Une autre manière de générer des idées créatives lors de remue-méninges

Beaucoup d'entre nous ont pris part à des sessions traditionnelles de "remue-méninges". Celles-ci sont communément utilisées pour générer des idées et trouver des solutions créatives aux problèmes. Mais vous pouvez pousser vos sessions de remue-méminges un peu plus loin en utilisant l'approche suivante:

Remue-méninges inversé

Les remue-méninges inversés peuvent être utilisés pour apporter une perspective différente à un problème particulier. Cette méthode vous aide à résoudre des problèmes en combinant le remue-méninges et les techniques d'inversion. En faisant cette association, vous pouvez étendre votre utilisation du remue-méninges pour apporter des idées encore plus créatives.

Pour utiliser cette technique, commencez en posant l'une de ces deux questions "inversées":

  • Au lieu de vous demander: "Comment puis-je résoudre ou prévenir ce problème?", demandez-vous : "Comment provoquerais-je ce problème?"
  • Et au lieu de vous demander: "Comment puis-je atteindre ces résultats?", demandez-vous : "Comment pourrais-je obtenir l'effet opposé?"

Le remue-méninges inversé essaie de résoudre le problème dans le sens inverse que celui auquel nous sommes habitués. La méthode peut influencer l'esprit humain pour donner naissance à de meilleures idées ou solutions.

Trucs & Astuces #374 - 5 étapes pour échouer "avec succès"

Robert Kelsey, auteur de "What's stopping you?" nous montre comment échouer correctement et bâtir la résilience nécessaire pour récolter les fruits du succès.

  1. Considérez cet échec comme un contretemps, pas plus qu'un virage sur la route du voyage assuré vers le succès. Vous n'avez pas obtenu la promotion espérée? Et alors? Si elle faisait partie d'un plan sur 10 ans, un petit retard ne devrait pas vous décourager.
  2. N'ayez pas peur de l'échec. Les personnes qui essaient d'éviter l'échec - interrompre une tâche ou prétendre ne pas être intéressé - échouent par défault.
  3. Voyez-le comme un moyen d'éliminer ce qui ne fonctionne pas. Pourquoi ne pas accepter qu'il faille dix prospections pour obtenir une offre et cinq offres pour obtenir une vente?
  4. Tirez-en des leçons. Les succès et les échecs nous apprennent des choses. Concentrez-vous sur cela et évitez de tomber dans l'arrogance de la victoire ou le désespoir de l'échec.
  5. Soyez stratège. D'un point de vue relationnel, tant personnel que professionnel, une défaite stratégique peut sur le long-terme se révéler bénéfique.

Trucs & Astuces #373 - Avant d'appuyer sur la touche "entrée" ou "envoyer"

Les personnes épuisées sont plus lentes à réagir et moins conscientes de leur entourage ; leur jugement est altéré - un peu comme quelqu'un qui aurait trop bu.

On pense que la fatigue des travailleurs a contribué aux catastrophes suivantes :

  • Le naufrage de l'Exxon Valdez;
  • L'accident nucléaire Three Mile Island;
  • L'explosion de la navette spatiale Challenger.

Peut-être ne faites-vous qu'appuyer sur des touches de clavier, mais travailler en somnolant pourrait être la raison pour laquelle vous avez fait des erreurs dernièrement.

L’IMAGERIE MENTALE : LA PSYCHOLOGIE DE LA PERFORMANCE

Les prochains deux articles sont dédiés à l’imagerie mentale. Ce premier article se concentre sur l’explication de cette technique issue de la science, comment elle contribue à la performance et comment elle peut développer l’intelligence émotionnelle afin de l’utiliser dans l’apprentissage et l’intégration des « Soft Skills », les compétences relationnelles, dans notre milieu professionnel.

Qu’est-ce que l’imagerie mentale

L’imagerie mentale est l’acte de se représenter mentalement des états sensoriels, ceux-ci pouvant être de différentes dimensions (visuelle, auditive, olfactive, gustative, proprioceptive, etc.). Elle est une technique d’entraînement mental que les gens performants utilisent pour se préparer à l’action, répétant et entraînant leurs pensées, leurs sentiments et leurs comportements dans le but d'optimiser les performances et le bien-être.

Elle est utilisée efficacement dans plusieurs domaines, notamment par les intervenants en psychologie du sport, les psychothérapeutes, les psychologues et les orthopédagogues. En psychiatrie, l’imagerie mentale est utilisée dans les thérapies cognitivo-comportementales, notamment dans le SSPT (syndrome de stress post-traumatique) de et la phobie sociale. Dans le domaine du sport, l’imagerie mentale est une méthode très efficace qui est utilisée par les sportifs élites dans le cadre d’une préparation mentale en vue d’atteindre des objectifs très précis. En thérapeutique, en enseignement ou en développement personnel, on se sert de l’imagerie mentale pour provoquer des changements soient-ils physiques, cognitifs ou comportementaux.

Le recourt à l’imagerie mentale peut avoir plusieurs objectifs:

  • Se préparer psychologiquement à une situation à venir
  • Atteindre un objectif spécifique
  • Anticiper un stress futur possible
  • S’adapter ou maîtriser des situations difficiles
  • Favoriser le processus de guérison
  • Apaiser et contrôler le stress.
  • Modifier ou améliorer un comportement
  • Optimiser ou développer certaines habiletés ou compétences personnelles
  • Etc.…

Preuves scientifiques à l’appui

Lorsque nous apprenons physiquement à faire quelque chose, le cerveau change. L’imagerie mentale est un processus cognitif qui stimule les mêmes zones cérébrales impliquées dans la planification et l'exécution inconsciente des mouvements et active des réponses neuronales et comportementales similaires à l'expérience réelle. Les connexions neuronales sont renforcées, des connexions sont ajoutées ou supprimées et de nouvelles cellules sont formées.

L’imagerie mentale est une technique éprouvée scientifiquement qui permet de maximiser le potentiel du cerveau au moyen d’images. À travers l'utilisation des techniques d'imagerie cérébrale, tels que les PET‐Scan avec radiotraceur ainsi que les IRM fonctionnelle (IRMf), on a pu démontrer que les mêmes régions du cerveau sont activées lorsque nous vivons une situation réelle que lors d’un exercice d’imagerie mentale et que les régions relatives à la rétinotopie (vision périphérique et/ou vision centrale) sont stimulées et reflètent le même modèle neuronal trouvé lors de l'exécution du mouvement.

L'imagerie affecte plus que les muscles, produisant des réponses cardiovasculaires et respiratoires. En imaginant la réunion stressante de demain votre fréquence cardiaque augmente et votre respiration devient courte et superficielle, comme dans la vraie vie. Cette équivalence fonctionnelle s'étend à l'activité neuronale qui se produit lorsque vous voyez, entendez et sentez des choses dans l'imagerie visuelle, auditive et olfactive. Le même processus neuronal qui est activé lorsque vous percevez des choses avec vos sens est recréé lorsque vous les imaginez.

Bref, le cerveau ne reconnait pas la différence entre ce qu’il vit réellement et ce qu’il imagine vivement. Une zone grise dont on a tout avantage à tirer profit!

Développer l’intelligence émotionnelle

Bien qu'elle soit fréquemment utilisée pour améliorer les performances physiques, les activités qui incluent une composante cognitive et émotionnelle, telles que la gestion des émotions et du stress ou parler en public, peuvent être améliorées avec l’imagerie mentale.

Nos milieux de travail nous présentent des contraintes constantes, telles des clients en colère, des collègues désagréables, des supérieurs exigeants, des objectifs à atteindre, des problèmes récurrents, et les exigences de performance, de sorte qu'il peut être facile de se sentir dépassé, débordé et avoir la "mèche courte". Quel que soit notre rôle nous nous retrouvons parfois dans des situations difficiles qui engendrent un déversement d’émotions.

Nous avons tout avantage à maitriser nos émotions. Les athlètes régulent leurs émotions avant les compétitions afin de les aider à mieux « performer », et les soldats régulent leurs émotions avant d'aller au combat pour éviter les effondrements émotionnels.

L’imagerie mentale est une excellente technique pour reprendre le contrôle, trouver un équilibre et renforcer notre endurance émotionnelle. Prendre du recul vis-à-vis de ses émotions et les regarder en tant qu’observateur détaché change la façon dont le cerveau traite les sentiments.

Les études d'imagerie cérébrale démontrent que cette pratique réduit l'activité dans un secteur hautement émotionnel du cerveau, tout en stimulant une zone liée au contrôle de votre réponse physique au stress - une prise de recul mentale qui dit: « Tiens, que se passe-t-il réellement ici? Quels sont mes choix d’actions? ».  En d'autres termes, vous constatez vos émotions plutôt que de les subir.

L’imagerie mentale conditionne notre cerveau le rendant plus susceptible d’agir conformément à la représentation mentale, ce qui entraîne un véritable apprentissage et le développement de cette compétence imaginée. Si vous vous êtes préparé à ladite situation, vous pourrez tout simplement passer à l’action appropriée préalablement élaborée et pratiquée.

 Dans cet article j’ai souhaité crédibiliser cette technique issue de la science et expliquer comment elle contribue à la performance soit-elle physique ou émotionnelle. Commencez à l’explorer et lors du prochain article nous pourrons nous attarder sur le processus et les étapes afin de l’intégrer comme pratique régulière dans votre coffre à outil professionnel.  À bientôt!

Les participants le disent…


« Vraiment une formation extraordinaire, et habituellement, je suis très critique! Tout le personnel devrait suivre cette formation, il y aurait un gain d’efficacité! »

Ville de Québec

Témoignages des participants

…et nos clients aussi!

« C’est avec un grand professionnalisme que l’entreprise a offert une formation attrayante et de qualité à nos employés. Nous sommes particulièrement satisfaits des résultats obtenus grâce à cette intervention et il nous fera plaisir de retravailler avec Solutions & Co. dans l’avenir. »

Xavier Aymé, Chef des opérations | Mercator Canada Inc.

Témoignages des clients

Prêt à passer à l’action?

Contactez-nous pour planifier votre formation

Contactez-nous par téléphone au 514 365-8397, par courriel au info@solutionsandco.com ou remplissez le formulaire ci-contre et nous communiquerons avec vous dans les plus brefs délais pour discuter de votre projet de formation.

Form by ChronoForms - ChronoEngine.com