Organisme Formateur agréé par Emploi-Québec - Agrément # 0057911

Le blogue de Solutions & Co.

Le blogue de Solutions & Co.

Trucs & Astuces #422 - Oser prendre la parole

Si vous êtes trop timide pour vous affirmer et si votre message n’est pas bien exprimé, vous passez à côté de beaucoup d’occasions et d’opportunités.

Vous pouvez avoir les meilleures suggestions mais, si vous n’arrivez pas à les communiquer efficacement, vous risquez de mettre beaucoup plus de temps et d’efforts pour parvenir à persuader votre entourage de vos capacités par rapport à quelqu’un qui sait prendre la parole avec aisance.

Si la peur, la timidité et le trac vous bloquent et vous empêchent d’atteindre vos objectifs, la meilleure façon d’y arriver est de sortir de votre zone de confort et de vous exposer. Intervenez plus souvent, exprimez votre opinion lors de votre prochaine réunion…OSEZ!

Prendre la parole avec aisance est une habileté qui s’apprends… Et comme toute compétence elle se maitrise par la pratique.

⭐️ Vous souhaitez instaurer une culture d'excellence et de performance?  Pour tout savoir sur nos formations de la série Efficacité professionnelle

Mots-clés :

Trucs & Astuces #421 - Le plaisir au travail – Le climat d’entreprise

L’environnement de travail professionnel qui encourage le plaisir se remarque par son énergie positive. De nos jours, les gens espèrent plus de leur travail que de l’argent. Ils souhaitent apporter quelque chose et voir leur contribution faire une différence; ils souhaitent apprendre et s’épanouir; enfin, ils veulent sentir qu’ils font partie d’une organisation unie et qui réussit.

C’est l’obtention de ce genre de satisfactions qui fait revenir les gens au travail, jour après jour, pour faire une différence.

Armé d’un peu de créativité, d’une touche d’innovation et de beaucoup d’enthousiasme, il est possible de promouvoir un environnement de travail positif et attentionné qui stimulera votre équipe. Ajouter un peu de plaisir dans votre journée de travail demeure l’une des meilleures choses à faire.

Pas besoin de faire des folies ou de se tordre de rire de 9 à 5 pour avoir du plaisir. Cela peut être simplement de tirer plaisir de ce que l’on fait.

En résumé, celui qui a du plaisir au travail aime son travail et réussit probablement bien à son travail. Avoir du plaisir n’empêche pas de prendre son travail au sérieux ou de faire du bon boulot.

👉 Pour en savoir plus consultez notre article «Égayer son milieu de travail» 

Mots-clés :

Ne pas allumer votre caméra... C'est comme aller à une formation présentielle avec un sac en papier sur la tête!

Article Ne pas allumer votre cameraAfin d’optimiser l’expérience-participant,et d’offrir une formation de qualité,les formateurs de Solutions & Co.sont présents physiquement dans leurs classes et animent leur formation devant des grands écrans. Comme si vous étiez là, dans la classe, avec euxCe que nous observons depuis les 7derniers mois est que le succès de l’expérience « virtuelle » dépend beaucoup des participants, et que ceux-cisemblent être divisés en troisgrands groupes:

  1. Ceux qui n’ont pas de caméra sur leurs ordinateurs.
  2. Ceux qui ne veulent pas activer leur caméra.
  3. Ceux qui allument leur caméra volontairement.

Plus de détails … 

1. Ceux qui n’ont pas de caméra sur leurs ordinateurs - Pas de soucis! Savez-vous que vous pouvez utiliser l’application sur votre tablette? Sur votre téléphone intelligent?La formation est tellement plus efficace par vidéo qu'il vaut la peine de prendre le tempsde se reconnecter. Cela vous dérange-t-il de vous reconnecter à la prochaine pause?

2. Ceux qui ne veulent pas activer leur caméra – Les raisons peuvent être multiples:

  • Ils n’ont pas l’habitude de l’allumer lors des rencontres internes Je comprends que l’habitude d'utiliser la caméra lors des échanges virtuels n'est pas encore ancrée dans de nombreuses cultures organisationnelles, mais il faut savoir faire la différence entre une réunion interne où tous se connaissent, et une formation où le formateur (et parfois même les autres participants) sont des inconnus. Garder sa caméra éteinte avec des « étrangers » crée une ambiance insolite et inconfortable.
  • Ils sont timides – Dans la réalité pré-COVID, même si on est timide, on se présentait dans les salles de formations en personne et les gens nous voyaient… Alors pourquoi ce changement? Je pense que la différence est que, en salle présentielle,on ne se voit pas.Là, en visioconférence, on se voit dans la petite fenêtre et on ressent un certain malaise. Si c’est le cas, choisissezle format de visionnement Intervenant Actif(Speaker View) plutôt que Galerie(GalleryView). Vous ne verrez que la personne qui intervient à ce moment.
  • Ils ne veulent pas que les autres voient leur environnement personnel et envahissent leur intimité Une formation virtuelle n'est pas une invitation dans votre espace personnelSi vous n'êtes pas prêt à partager votre vie de famille (les jouets des tout-petits, vos animaux poilus, vos cadres et photos sur les murs, etc…) ou à inviter vos collègues à voir les autres facettes de votre personnalité… Vous n’avez pas à le faire! Ce n'est pas parce qu’on travaille de la maison qu’ondoitexposersa vie personnelle. Neutralisez l’arrière-plan de votre espace de travail ou créez un espace où il n'y a rien de personnel à voir – un simple mur blanc suffit.
  • Ils ne veulent pas montrer de quoi ils ont l’air en ce moment – Il y a quelque chose d’inacceptable à assister à une formation virtuelle couché dans son lit, en pyjama…Une formation professionnelle reste un environnement où le professionnalisme doit demeurer présent. Douchez-vous, brossez vos cheveux et habillez-vous comme si vous alliez à une formation présentielle… Puis installez-vous convenablement. Si vous voulez, vous pouvez garder vos pantalons "mous" et vos "gougounes" nous ne le verrons pas!
  • Ils veulent effectuer plusieurs tâches à la fois et ils ne veulent pas que les gens le sachent – OK… Vous le faisiez déjà en classe présentielle! Je peux comprendre que cela puisse sembler une bonne utilisation de votre temps, mais, si vous assistez à une formation c’est que vous êtes censé être présent et participer. Le multitâche diminue la compréhension et l’assimilation de la matière… Au-delà d’être irrespectueux envers le formateur et les autres participants. 

3. Ceux qui allument leur caméra volontairement. - Merci, merci, merci! Je vous aime d’un grand amour! Vous rendez notre travail tellement plus facile et agréable.

Mais vous ne devez pas le faire simplement pour faire plaisir à votre formateur. Il y a de nombreux bénéfices à en retirer lorsqu’on allume sa caméra.

Bénéfices d’allumer sa caméra… 

Pour le participant:

  • Augmente considérablement l'engagement des participants et les résultats d'apprentissage.
  • Fait une énorme différence dans la quantité deséchanges et la qualité de la collaboration.
  • Facilite les conversations entre participantset optimise la communication en ajoutant plus de sentiments et d'expressions.
  • Lorsque vous parlez au formateur ou aux autres participants dans votre caméra, cela donne l'impression que vous leur parlez directement et que vous les regardez directementC’est établir un "contact visuel virtuel".
  • Augmente l'impact de votre intervention et votre crédibilité.
  • Facilite la concentration et l’écoute lors de formations plus longues et évite les distractions.
  • Crée un sentiment de communauté d'apprenantset engendre la motivation.
  • Si l’environnement visuel est hétérogène (certains ont leur caméra allumée et d’autres non), le formateur aura tendance à interagir beaucoup plus avec ceux qui ont leur caméra allumée. C’est naturel de parler à quelqu’un que l’on voit! Ainsi l’expérience-participant risque d’être plus positive pour ceux qui ont leur caméra allumée et plus insatisfaisante pour ceux qui l’ont gardée éteinte. 

Pour le formateur:

  • Voir quelqu'un dire quelque chose a beaucoup plus d'impact que de simplement l'entendre parler. Le langage corporel contribue grandement à l’expressionPendant une formation, on n'écoute pas seulement les mots du participant; on regarde également les gestes, les expressions, les inclinaisons de la tête, les sourcils, etcCar ils sont porteurs d’informations.Même si nous étions face à face et que nous devions porter un masque, nous aurions quand même cesd’indices.
  • C'est démotivant de parler à un tas de rectangles noires avec des noms. La froideur de ces rectangles noires engendre lesentiment de se parler tout seul.Sans voir les hochements de tête occasionnels, les contractionsde confusion, et les sourires d'appréciation, la communication devient limitée. On se sent moins ancré et moins efficace quand notre auditoire est invisible.
  • Ça crée une ambiance dynamique –  personne n’est passif. Les bonnes discussions et les échanges exigent une certaine vitalité.
  • Sans la caméra, le formateur ne sait pas si vous êtes là, si vous faites semblant de faire attention, ou si vous jouez avec votre chien, ou préparez le repas… Sans caméras, nous nous rapprochons de l'anonymat qui anéantitles liens avec les participants.
  • Çacontribue à un environnement de confiance et de respect. Dans une formation, nous sommes tous des partenaires à la recherche des meilleures réponses. À cette fin, lorsque quelqu'un formule une idée ou une objectionon y accorde toute notre attention. Ce respect et cette courtoisie sont souvent transmis et reçus avec des indices visuels.

Le point principal de cet article est que le face à face, soit-il présentiel ou virtuel,est une partie importante d’une formation et contribue à son succès. Avec les formations à distance, allumer nos caméras se rapproche d'une interaction en face à face.Bien sûr, la vidéo ne remplacera jamais l'interaction en personne… Mais voir quelqu'un à l'écran encourage psychologiquement une connexion humaine plus authentique.

Svp… S’il-vous-plait Lors de votre prochaine formation virtuelle – Allumez vos caméras!

Trucs & Astuces #420 - Bore-out : La maladie de l’ennui au travail

Le « bore-out » aussi appelé syndrome d'épuisement professionnel par l'ennui au travail, semble l'opposé du burn-out, pourtant il conduit lui aussi à une souffrance psychologique. Il concerne les personnes qui, n’ayant pas assez de tâches à effectuer, ou sans défi à relever, éprouvent une insatisfaction sur le plan professionnel.  

Il s’agit d’une maladie psychique que l’on retrouve chez des travailleurs ayant un certain niveau d’études et de compétences mais qui effectuent un travail dévalorisant au regard de leurs connaissances et de leurs expériences. Dans ces situations, les minutes et les heures semblent éternelles. On demande plus de travail pour éviter de se tourner les pouces, on commence à travailler moins vite ou à étirer les tâches pour éviter d’être payé à rien faire… On s’invente du travail… Ce qui renforce le sentiment que sa présence au travail n’est pas essentielle. C’est une situation qui ne présente aucune stimulation intellectuelle, très dévalorisante et paradoxalement, très stressante. C’est le « bore-out ».

👉 Pour en savoir plus consultez notre article «Burn-out, bore-out et brown-out : démystifier les pathologies du travail contemporain» 

Mots-clés :

Trucs & Astuces #419 - Débarrassez-vous de vos suppositions

Lorsque vous êtes sur le point d’avoir une conversation délicate, cela soit il avec un collègue, un client, ou votre supérieur, il est important que vous preniez conscience de vos suppositions.

Vos suppositions sont des idées et des préconçus que vous avez envers vous-même et autrui, et le terrain sur lequel vous jouez.

Avant de supposer, vérifiez! Au lieu d’essayer de lire dans les pensées ou de tirer des conclusions, demandez-vous :

      •Quel film ai-je dans ma tête? Car ce n’est peut-être pas ce que perçoit cette personne.

      •Qu’est-ce qui me motive dans cette conversation? Vous êtes peut-être influencé par des préconçus dépassés, faussés, restants d’expériences passées, ou simplement incorrects. Dans ce cas, vos suppositions peuvent vous trahir plutôt que vous soutenir, et pourraient devenir des prophéties autoréalisatrices.

Assurez-vous que vos suppositions fassent preuves de respect en acceptant que votre interlocuteur puisse penser ou voir les situations différemment de vous, et en lui laissant l’opportunité de s’expliquer.

En leur laissant le bénéfice du doute, et en remettant en question vos suppositions concernant qui ils sont et ce qu’ils veulent de cette conversation, cela peut éviter des confrontations et faire en sorte que vous soyez entendu.

⭐️ Vous souhaitez optimiser vos communications?  Pour tout savoir sur nos formations de la série Efficacité communicationnelle

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://solutionsandco.com/

Les participants le disent…


« Vraiment une formation extraordinaire, et habituellement, je suis très critique! Tout le personnel devrait suivre cette formation, il y aurait un gain d’efficacité! »

Ville de Québec

Témoignages des participants

…et nos clients aussi!

« C’est avec un grand professionnalisme que l’entreprise a offert une formation attrayante et de qualité à nos employés. Nous sommes particulièrement satisfaits des résultats obtenus grâce à cette intervention et il nous fera plaisir de retravailler avec Solutions & Co. dans l’avenir. »

Xavier Aymé, Chef des opérations | Mercator Canada Inc.

Témoignages des clients

Prêt à passer à l’action?

Contactez-nous pour planifier votre formation

;